Année: 2014

Joies, défis, voeux et regards en arrière

Trente-et-un décembre. Fin d’année. Le temps de regarder en arrière. Juste quelques secondes. Pour réfléchir, contempler ou se dire : « Aoutch, j’espère ça va mieux aller l’an prochain ». C’est selon. Les petits plus Dans les dernières semaines, j’ai beaucoup réfléchi aux défis et aux joies que j’ai vécus en 2014. Dans la colonne « plus » (t’sé, les autocollants qu’on se donne à soi-même), il y a, entre autres, mon mariage (et que dire des belles photos de Valérie Poulin qui me remplissent de bonheur chaque fois que je les regarde) et quelques billets que j’ai publiés ici. Une dizaine, à peu près, dont je suis vraiment fière, pour toutes sortes de raison. J’ai décidé de vous présenter les cinq qui sont en top de liste. Top comme dans : « les cinq qui ont été les plus lus dans les dix que moi j’affectionne particulièrement ». Regards en arrière Sans surprise aucune, c’est Tout ça pour un bout de spandex qui est tout en haut. Celui-là, il est un peu dans une catégorie à part, comme dans : « y’a …

Attrape-moi!

Pendant le temps des Fêtes, les artistes de cirque de Flip FabriQue présentent à la Tohu leur excellent spectacle Attrape-moi et j’avais très, très envie de vous le suggérer si vous cherchez LE spectacle à voir en famille pendant les vacances. Attrape-moi est un show dynamique, jeune (énergie adolescente réjouissante), rythmé et vraiment fun. Les acrobates-athlètes (cinq hommes et une femme) sont des plus impressionnants. Vraiment, le numéro de tissu, celui de trampoline (wowowowowow), de ballons géants et de cerceaux sont à couper le souffle. Mention spéciale au numéro avec les sacs de couchage (faut le voir pour le croire). J’y suis allée avec deux enfants de quatre ans (enfin, Henri a trois ans et onze mois, donc je commence à dire qu’il a quatre ans, ha!) et j’ai trouvé ça un tout petit peu moins adapté pour eux. On s’entend, ils ont adoré le spectacle! Mais je pense que les familles avec des enfants juste un peu plus âgés en profiteraient encore plus. Alors, ne manquez pas Attrape-moi… et offrez-vous donc une bonne barbe …

Le jour le plus Court : du cinéma pas banal!

Comment souligner les journées les plus courtes de l’année? Mais avec une fête de courts métrages pour toute la famille, voyons! Le jour le plus Court Présenté par l’ONF, la SODEC et Téléfilm Canada, Le jour le plus Court en est à sa 2e édition au Québec, mais a été instauré en France en 2011. L’idée est si populaire que cette année, ce sont plus de 50 pays qui sont entrés dans la danse. Du 19 au 21 décembre, un peu partout dans des salles de cinéma du Québec (Amqui, Baie-Comeau, Drummondville, Fermont, Gatineau, Joliette, Magog, Mont-Laurier, Montréal, Québec, Rimouski, Rouyn-Noranda, Sept-Îles, Sorel-Tracy, Val d’Or, Valleyfield et Ville-Marie), nous pourrons visionner, et ce, tout à fait gratuitement, trois programmes de courts métrages. Une forme d’art hyper intéressante pour les familles, pas vrai? Voici les trois programmes qui seront présentés : Tout-petits Dix films pour les enfants de huit ans et moins, la durée totale du programme de 56 minutes. Famille Neuf films pour les sept ans et plus, durée totale de 88 minutes. Comédie Huit films …

La magie de Noël – Une histoire de centre d’achat

Je m’en confesse, j’adore Noël. J’adore les décorations, j’adore Ciné-Cadeau, j’adore notre lutin taquin, j’adore manger de la dinde -toujours plus svp-, j’adore les pyjamas de Noël, etc.   Mais. Je n’aime pas vraiment les pères Noël de centre d’achat (en privé, je dis même que je les haïs, mais là, je suis en public, faque j’va m’garder une p’tite gêne.) Voici mon histoire en quatre chapitres, héhé! LA MAGIE DU CENTRE COMMERCIAL [cue : sons de grelots] L’histoire se déroule sur quatre temps des Fêtes consécutifs. [re-cue : sons de grelots] Premier chapitre : 2011 – La consternation C’était le premier Noël d’Henri. On était aux Promenades Saint-Bruno, un matin de semaine. Il n’y avait presque personne, la file d’attente n’était que de quelques minutes. Malgré cette chance du débutant, ce qui devait arriver arriva, Henri s’est mis à pleurer une fois assis sur le père Noël. J’ai demandé à mon chum pourquoi les gens faisaient la file des heures de temps avec des manteaux d’hiver sur le dos pour vivre « ça » et je …

Let it gooooo

Il fallait que ÇA arrive. Je le sentais. Mais bon, après des mois d’écoute intensive de La Reine des Neiges, ÇA n’arrivait pas… Et je mesurais ma chance, croyez-moi. À bien y penser, s’il y avait un moment où il fallait que ÇA arrive, c’était bien dans les jours suivant le changement d’heure (cette horrible invention pour te torturer la parentalité). Alors voilà : vous, parents souffrants de Reine des neigitte aigüe, compatirez, j’en suis certaine. ÇA La semaine dernière, un matin, je sais pu lequel, je dors paisiblement lorsque je flaire une présence inhabituelle. J’ouvre à peine un oeil que je vois, à un centimètre de mon visage, le doigt de mon fils qui s’approche de ma paupière droite… il essaye de la soulever (!!!) et me dit : « Le ciel s’est réveillé, alors je m’suis réveillé! » Tadam! ÇA venait de se passer. ZE réplique du film avait été prononcée pour me tirer du lit et oh! que je sentais que ça continuerait pour quelques jours/semaines (en passant, mon feeling était top). Justement, après quelques réveils …

Le Marché Nënë : que du beau!

S’il y a un évènement à ne pas manquer en novembre, c’est bien le Marché Nënë! Qu’est-ce que c’est? Nënë, c’est, d’abord et avant tout, trois mères, trois créatrices, trois filles awesome, qui ont décidé en 2011 d’unir leur force pour bâtir une communauté d’entraide entre créateurs locaux et responsables qui œuvrent dans le domaine de l’enfance. Des femmes inspirantes Ces trois femmes, c’est Isabelle Aubut de Jules mon poisson bulle, Erica Perrot de Raplapla et Sandy Dumais de Moon and Sparow (je vous reparle de Sandy tout bientôt, attention GROS coup de cœur à l’horizon). Le Marché Nënë En 2012, elles ont décidé de pousser leur idée de collectif plus loin et d’inviter leur communauté de créateurs à organiser un marché complètement sublime. Vous savez : le même genre que le Souk@Sat ou bien les Puces Pop, mais QUE pour les produits pour enfants. Vous bavez? C’est normal. Le concept nous revient pour une 3e édition et on nous promet une trentaine de créateurs (avec certains de mes chouchous comme Alice et Simone, Des Enfantillages …

Not that kind of livre

Je viens tout juste de terminer la lecture du premier livre de Lena Dunham, Not that kind of girl, et je suis tellement emballée que j’ai décidé de vous en parler 🙂 Si vous aimez les filles awesome qui écrivent sans filtre et sans tabou, ce livre est pour vous ! Mes attentes Mais attention, le livre de la productrice, réalisatrice, auteure et actrice de la série Girls à HBO, n’est pas seulement drôle ou revendicateur. Honnêtement, je croyais que ça le serait plus. Cette fille me fait rire (comme dans ses capsules Ask Lena) et n’a pas la langue dans sa poche quand elle aborde les grands sujets de société (comme on peut le constater quand on la suit sur Twitter), donc je m’attendais à ça dans son livre. Mais non. Et je crois que c’est ça, sa force, elle n’a pas écrit « ce genre de livre ». Ce que c’est finalement Elle écrit, sans gêne et de manière hyper authentique, sur ce qu’a été sa vie jusqu’à présent. Son enfance en thérapie …

Légende familiale

Ma fille, tu sais choisir tes moments. Celui d’hier soir entrera dans notre légende familiale. Voilà quelques semaines que tu commençais à nous dire de beaux petits mots et que tu faisais fondre nos cœurs, mais là, vraiment tu t’es surpassée. Hier, ta toute première phrase complète, lancée en plein souper, a été de la musique à nos oreilles : « Ze t’aime, papa ! » Tu nous as fait pleurer de bonheur. Même Henri semblait sonné. Mais si je t’écris aujourd’hui, c’est surtout pour te remercier d’avoir dit CETTE phrase en premier. Car s’il avait fallu que ta deuxième phrase complète (que tu m’as dite en me regardant bien droit dans les yeux cinq minutes plus tard) eut été ta première, l’histoire familiale que nous aurions racontée pendant des années aurait été bien, bien, bien différente. Quand, remise de mes émotions, j’ai rappelé à ton père que nous devions acheter des couches à l’épicerie, tu as cru bon de me dire : « Z’ai pas fait caca. » L’honneur est sauf. Merci Martha. Et vous, quels …