C’est branché, bébé, Défi 6 mois sans achat, Réflexions
Écrire un commentaire

Mon défi de 2016 : six mois sans achat!

C’est devenu un rituel au fil des ans. Pendant les vacances des fêtes, je vire la maison à l’envers pour mieux la ranger. En pyjama et un verre de vin à la main, je vide, je trie, je purge.

Et je ne suis pas la seule à le faire. Les débuts d’année sont propices à ce genre de grand ménage. La recherche d’un mode de vie simple et organisé, c’est partout, c’est tendance dans le monde de l’abondance. La popularité de la méthode KonMari et de la January Cure en disent long sur notre désir de reprendre le contrôle sur le stuff qui se multiplie dans nos maisons.
MAP_badges_branché_noir

Cette fois-ci, j’ai été explorer un territoire hostile : le garde-robe qui ne contient pas de vêtements. Je me suis dit, tant qu’à sortir péniblement les décorations et les emballages de Noël qui y croupissent onze mois sur douze, aussi bien faire l’inventaire de tout ce qui ce cache dans ce fatras à longueur d’année. Parmi plein de trucs plus ou moins utiles et saisonniers, j’ai trouvé : une dizaine de journaux intimes, deux grosses boites de CD, une boite de cassettes (incluant une quinzaine de compilations de hits enregistrés pièce par pièce à la radio FM entre 1993 et 1997), des rollerblades et un nombre impressionnant de déguisements. Mon adolescence a été préservée dans des bacs Rubbermaid. Ça sent le CK One et le parfum à la poire de chez Dans un jardin là-dedans. J’ai tout gardé. Mais c’est bien placé astheure. #emo

Les jouets, les livres et tout le reste

Forte de cette jeunesse retrouvée, je me suis lancée dans la chambre de mes filles pour affronter la nouvelle vague de cadeaux déballés quelques jours plus tôt. Mon chum, quant à lui, a investi le bureau/atelier. Chacun de notre côté, alors que les filles étaient ploguées sur Ciné-Cadeau, nous avons constaté que nous avions le matériel suffisant pour se partir un CPE à la maison. Poupées, costumes, figurines, jeux de table, casse-têtes, blocs, cartons, livres à colorier, autocollants, crayons, craies, pâte à modeler, peinture, billes à enfiler, instruments de musique… en veux-tu, en v’là. Tout a été sommairement classé et rangé. Une boîte de dons a été remplie, un sac à poubelle aussi. Les livres, dispersés partout dans la maison, ont été rassemblés dans le salon. Et un miracle de Noël s’est produit : les enfants, surprises par la nouvelle mise en valeur de toutes leurs possessions, se sont mises à jouer avec un enthousiasme qu’on n’avait pas vu depuis belle lurette.

maman a un plan - rangement - livres - enfants

Les vêtements

Ensuite, satisfaite de la tâche accomplie, j’ai passé en revue tous les vêtements de la famille. TOUS. J’ai retiré de la circulation les morceaux trop petits, trop abimés, mal-aimés. J’ai évalué le contenu des sacs de linge et de chaussures en stand-by (hors-saison, qui ne fait plus à Alice mais pas encore à Léonie, etc.). J’ai fait des piles « à donner », « à réparer », « à vendre ». À la fin de ce gros après-midi d’ouvrage, je savais qui pouvait porter quoi et quand. Et que j’avais un léger problème de magasinage chez Friperie Renaissance.

6 mois sans achat

C’est à ce moment, alors que mon interminable séance de pliage de linge m’avait plongée dans un état de conscience digne d’une Bouddha domestique, que j’ai eu cette illumination. Refaire un défi « 6 mois sans achat ». J’avais déjà tenté l’expérience avec une gang de collabos de TPL Moms et je m’en étais assez bien tirée, même que j’avais apprécié les apprentissages que j’en avais retenus. De novembre 2014 à avril 2015, je ne m’étais pas acheté de nouveaux vêtements/chaussures/accessoires, même si j’avais un mariage, même si mes jeans avaient rendu l’âme, même si c’était Noël, même si je partais en voyage.

Cette fois-ci, attention, j’embarque toute la famille dans le challenge. Avec tout le stock que nous avons dans la maison, je suis persuadée que nous pouvons nous rendre tous les quatre au 1er juillet sans problème (ou presque). J’ai deux objectifs : devenir encore plus consciente de la façon dont je consomme et économiser de l’argent, AH!

J’ai donc élaboré quelques règles qui tournent autour d’un principe simple : pas d’achat de biens matériels au cours des premiers six mois de 2016.

Les règles

  • Le défi se déroule du 1er janvier au 1er juillet 2016.
  • Pas d’achat de vêtements, de chaussures et d’accessoires.
  • Pas d’achat de jouets, de livres ou de matériel d’art.
  • Pas d’achat de vaisselle, de literie, de meubles ou de déco pour la maison (tant qu’à faire).
  • Le troc, l’emprunt et les cadeaux sont acceptés.
La devise qui me guide depuis quelques années, question stuff: garder l'utile, garder le beau.

La devise qui me guide depuis quelques années, question stuff : garder l’utile, garder le beau.

Je documenterai mon défi au cours des prochains mois et je partagerai des trucs. Je sens que le printemps et le début de l’été pourraient être périlleux avec Alice qui grandit énormément. À suivre!

Est-ce que certaines d’entre vous ont envie de participer? En solo ou en famille?

Lire les commentaires

  1. Pingback: Mon défi de 2016 : six mois sans achat! | Maman a un plan | Boycott

  2. Pingback: Défi 6 mois sans achat: comment bien s’partir | Maman a un plan

  3. Pingback: Des jouets pour les autres? | Maman a un plan

  4. Pingback: Défi 6 mois sans achat : février moins fafa | Maman a un plan

  5. Pingback: Ma maison dans mon bagage à main – Martine la girouette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.