Tous les billets publiés dans: Été 2016

Le Maine, prise 4 : nos incontournables

J’arrive pas à y croire. J’ai réussi à passer au travers de mon été sans fin, celui que je n’attendais jamais aussi chargé pour mon chum et moi. On ne veut pas se plaindre le ventre plein, c’est vraiment un beau problème que d’avoir trop de boulot quand on est pigiste. Mais. C’était plus que temps que je décroche, que j’aille recharger mes batteries, pis que je vive d’autres choses. Vraiment. Des vacances en famille. Nous sommes d’abord partis tous les quatre pour une semaine dans le Maine. Ceux qui me lisent depuis un petit bout sont très au courant : j’ai le Maine tatoué sur le cœur. Nous y allons chaque été depuis qu’Henri est né et nous logeons toujours à Wells. Je trouve Wells parfaitement placé géographiquement et c’est moins cher qu’à Ogunquit #yeah Le Maine Diner. À notre arrivée, nous sommes allés manger au Maine Diner, un classique. Cette fois-ci, j’ai essayé la soupe aux fruits de mer en entrée. Erreur. J’aurais dû la prendre en version repas! La meilleure que j’ai …

Mon activité coup de cœur de l’été : Voiles en Voiles!

J’ai envie de dire que j’ai trouvé mon coup de coeur activité-familiale-estivale de 2015. Vous me direz que je suis vite en affaire… mais avez-vous vu les tites-faces sur cette photo? C’est ce qu’on appelle du bonheur! Nous sommes allés visiter le tout nouveau parc d’attractions Voiles en Voiles le week-end dernier et nous avons été renversés (c’est le cas de le dire) par ce que nous y avons vu et vécu. C’est pour qui? Cette nouvelle installation dans le Vieux-Port de Montréal est un lieu urbain de rêve pour : les amateurs de parcours (de style hébertisme « Arbres en arbres »), les familles actives, les amateurs de pirates, et tous ceux qui ont envie de s’amuser en regardant leurs enfants se promener avec des harnais et des casques (sérieusement, voir son bébé de deux ans accoutré de la sorte, juste pour ça, ça vaut le déplacement!) Mais, pour faire simple, disons que ce sont les familles avec des enfants de cinq ans et plus qui en profiteront davantage. Qu’est-ce que c’est? C’est un immense site en …

Un été à poils

Sur les jambes, les aines, sur et sous les bras, le poil est là, toujours prêt à nous embêter. Ce poil que je me suis fait un plaisir devoir d’enlever méticuleusement de sur ma peau depuis plus de quinze ans. Quand j’avais du temps, j’allais me le faire soigneusement épiler, tous les mois. Combien j’ai pu dépenser pour ces soins? J’aime mieux ne pas y penser. Mais bon, depuis que je suis mère, je n’ai plus le temps de me rendre chez l’esthéticienne et c’est à la maison que je tente de faire la guerre à la pilosité, le plus souvent avec un bon vieux rasoir. Le malaise. Un jour de juin, mon fils est entré dans la salle de bain pendant que je me rasais les mollets sous la douche. Il m’a regardé avec de grands yeux et m’a dit : « Mais, maman, pourquoi tu enlèves tes poils? Papa fait pas ça, lui! » J’ai été si surprise de sa question que tout ce que j’ai trouvé de simili-intelligent à lui répondre (j’insiste sur le « simili », …

Tout ça pour un bout de spandex

Après avoir eu mon fils, mon corps n’est jamais redevenu comme avant. Avant, j’avais pas de hanches, pas de seins, pas de fesses, alouette. Après Henri, j’avais toute ça… et, ceci expliquant cela, y’a un 10 livres de mon « poids de grossesse » que je n’ai pas perdu. Malgré ça, quand Henri a eu 15 mois et qu’on se préparait pour une semaine de repos au Mexique, je me suis achetée un bikini, pis je me trouvais ben « correcte » dedans. J’apprenais à vivre avec des formes, pis j’assumais, je pense. En tout cas, j’essayais. Ensuite, je suis devenue enceinte de Martha. J’ai pris du poids rapidement. J’en ai reperdu après avoir accouché, mais ç’a été long. J’ai fait beaucoup de vergetures. Y a aussi la cicatrice de la césarienne. Juste y penser, je me sens faiblir. La regarder, ça me donne un haut le coeur. Au final, un autre 10 livres qui part pas. Et comme il est additionné à « l’autre » 10 livres… J’ai aujourd’hui 30 ans et 20 livres de plus que lorsque j’ai appris …

Le Maine en famille – Nos coups de cœur

Henri a trois ans et, depuis qu’il est né, nous sommes allés dans le Maine trois fois… On commence donc à avoir nos petites habitudes 😉 On y va aussi souvent parce que (1) on aime la mer et (2) parce que 5 heures de voiture, c’est vraiment pas si long. Quand les enfants seront plus grands, on pensera allonger notre road trip jusqu’en Virginie ou en Caroline, mais pour l’instant, c’est par-e-fait. Si jamais vous pensiez aller y faire un tour cet été, voici mes suggestions family-friendly. Dormir Je ne suis pas « camping » pantoute, pour moi, c’est tout sauf reposant, hihi! Donc, si vous cherchez à vous loger, tout en restant dans le quand même abordable, je vous conseille le motel Misty Harbor à Wells. Chaque fois, nous prenons une unité avec une chambre, une petite cuisine et un salon. Ça fait qu’on peut se faire à manger pour économiser sur les restos mais, surtout, qu’on n’a pas besoin de se coucher lorsque les enfants font dodo 😉 Se baigner/Jouer dans le sable J’adore la plage …