Tous les billets publiés dans: Lecture

Bébé lecture

Quand l’heure de la lecture a sonné

19 heures. Pas une minute de plus. À 19 h 01, ma fille, alias petite madame, me fait vite comprendre que je ne suis pas à l’heure. E-N-C-O-R-E. Alors que ce moment est important et que vraiment, cette fois-ci, maman se doit d’être ponctuelle. Bon, bon. J’exagère. Mais à peine. Après tout, ma fille n’a que treize mois. Elle n’a pas encore cette même connaissance/conceptualisation/définition/conscience du mot temps. Elle ne sait pas ce que la petite aiguille du cadran veut dire, que le clic que l’on entend quand elle se déplace indique qu’une, cinq, ou dix minutes de plus se sont écoulées depuis l’heure sacrée. Chose certaine, c’est qu’elle sait que c’est long! Je la trouve bien chanceuse de ne pas pouvoir encore comprendre la notion de temps. Pour moi, chaque minute est bien placée dans mon agenda. Je sais pratiquement qu’à midi aujourd’hui, je serai assise devant mon ordinateur à manger un restant tiède de la veille. Que je serai aussi en train de répondre aux courriels du matin, de penser à ma pile …

Un gros coup de cœur pour une petite souris!

Il y a de ces SQUEEEE dont on se rappellera longtemps. Celui que j’ai lancé en ouvrant le paquet de la maison d’édition Bayard Canada en était un monumental qui restera non pas seulement dans ma mémoire, mais dans celle de mon mari aussi qui a toujours les tympans qui résonnent depuis. Quand j’ai sorti l’imagier Les premiers mots de petite souris de l’emballage, j’ai capoté. Les illustrations, en plus d’être magnifiquement-splendides sont d’un style vintage qui a fait vibrer la nostalgique en moi. On aurait dit que je tenais entre mes mains LE livre de mon enfance, mais je sais pu lequel, ha!. Tout me le rappelait : les couleurs, les formes, le style. Chaque page me faisait vivre une émotion allant de « c’est cuuuuute » à « j’ai trop hâte de le lire avec Marthaaaaaaa ». Vous voyez le portrait. Le soir même, on s’est assise en pyjama ma fille et moi pour apprivoiser la petite souris et le coup de cœur fut aussi grand pour ma mini qu’il l’avait été pour moi. Elle y apprend …

Joseph Fipps : Quand le hasard fait trop bien les choses

Pressée, deux jours avant Noël, j’ai dû avoir un gros huit minutes pour choisir le livre que je voulais offrir en cadeau à mes enfants. Dans la section jeunesse de la librairie Le Fureteur, j’ai réalisé que je ne savais pas trop quoi prendre. J’ai sorti trois-quatre albums de la sélection québécoise et un de ceux-là étaient Joseph Fipps. Bing, bang, boum. Coup de cœur total. J’y ai reconnu le travail d’une illustratrice que j’aime beaucoup, Geneviève Godbout, j’ai acheté le livre, puis je suis sortie de la librairie aussi vite que j’y étais entrée. Le lendemain de Noël, nous avons fait une première lecture de ce qui allait devenir notre livre préféré. Et, depuis, au moins une lecture quotidienne s’impose. C’est dire. C’est qui Joseph Fipps? Joseph, c’est un petit garçon de cinq ans qui n’écoute pas toujours très bien les consignes et qui, parfois, se fait gronder. C’est aussi un petit rêveur qui aime les livres et les animaux. C’est une histoire fantastique et touchante sur les émotions que vivent nos jeunes enfants… …

Not that kind of livre

Je viens tout juste de terminer la lecture du premier livre de Lena Dunham, Not that kind of girl, et je suis tellement emballée que j’ai décidé de vous en parler 🙂 Si vous aimez les filles awesome qui écrivent sans filtre et sans tabou, ce livre est pour vous ! Mes attentes Mais attention, le livre de la productrice, réalisatrice, auteure et actrice de la série Girls à HBO, n’est pas seulement drôle ou revendicateur. Honnêtement, je croyais que ça le serait plus. Cette fille me fait rire (comme dans ses capsules Ask Lena) et n’a pas la langue dans sa poche quand elle aborde les grands sujets de société (comme on peut le constater quand on la suit sur Twitter), donc je m’attendais à ça dans son livre. Mais non. Et je crois que c’est ça, sa force, elle n’a pas écrit « ce genre de livre ». Ce que c’est finalement Elle écrit, sans gêne et de manière hyper authentique, sur ce qu’a été sa vie jusqu’à présent. Son enfance en thérapie …

Qui veut croquer des livres?

On a tous plein d’idées pour intéresser nos cocos à la lecture : lire avant le dodo, les amener à la bibliothèque, trouver/inventer des occasions d’offrir des livres, tout ça, pour leur montrer que la lecture, c’est fun (et mettre le plus de chance de réussite scolaire de leur bord, ha!). Pour y arriver, nous avons maintenant une autre option brillante et inspirante, les Croque-livres. Quossé ça, un Croque-livres ? Mis sur pied par la Fondation Lucie et André Chagnon et lancés en grande pompe la semaine dernière, les Croque-livres sont fin prêts à se multiplier. Sur le même principe que les bibliothèques libre-service, mais pour les enfants de 0 à 12 ans, le Croque-livres est une espèce d’étagère avec une bouche et des yeux dans laquelle on dépose un livre pour enfant pour en prendre un autre. On place les Croque-livres dans des endroits sécuritaires et facilement accessibles pour les familles, et le tour est joué ! Trois options On peut commander un Croque-livres en bonne et due forme au coût de 210 $, en …

La première fois que…

J’étais dans le premier trimestre de ma première grossesse, malade et épuisée, quand j’ai entendu Marianne Prairie pour la première fois à la radio. Elle était invitée à une émission d’été de Radio-Canada et elle jasait de maternité et de son blogue Ce que j’ai dans le ventre. Cette fille me semblait ben pertinente et ça m’a donné envie d’aller la lire. Je suis allée zyeuter ses billets du moment, j’ai été happée. Elle était drôle, brillante, écrivait comme pas une, et parlait d’un truc qui m’était alors jusque là COMPLÈTEMENT inconnu : la parentalité. Comme j’avais les deux mains d’dans (la grossesse, t’sé) et que je catchais pas trop ce qui se passait dans ma tête et dans mon corps, je me suis dit que lire « là-dessus » me ferait le plus grand bien. J’ai donc décidé de repartir du début et de lire tous ses billets dans l’ordre chronologique. J’ai ri, j’ai pleuré, pis je me suis dit « OSETIE, C’EST NORMAL COMMENT JE ME SENS !?!? » Fast-forward La vie et le hasard des rencontres font que …

Lecture et résolution

En tant qu’ancienne prof de littérature/français ET amoureuse de l’objet-livre, laissez-moi vous dire que des bouquins, j’en ai achetés dans ma vie. Mais depuis que je suis mère, cette compulsivité littéraire s’est tournée vers les livres pour enfants. Donc, même si j’ha-yis le concept, j’avais pris une résolution pour 2014 : me remettre à lire des livres « de grandes personnes ». J’y suis un peu arrivée : j’ai lu cinq livres depuis le début de l’année et ça m’a fait un bien fou, fou, fou. D’ailleurs, il y en a trois que j’ai terminés en me disant « WOW, ça vient d’un peu changer ma vie, pis j’ai vraiment envie d’en parler sur mon blogue. » Mais. J’ai jamais eu le temps. Donc, les voici les trois ensemble dans un seul et même billet, yé ! Les tranchées – Fanny Britt Un livre sur la maternité qui aborde, entre autres choses, l’ambigüité chez la mère. Par exemple, sommes-nous vraiment un type de mère  (« sainte mère », « mère indigne ») ou ne serions-nous pas plutôt plusieurs sortes à la fois… J’ai trouvé la réflexion …

Grilled Cheese Mag: c’est génial, point.

Oh, oh, oh! Alerte au coup de coeur! Êtes-vous tombé sur cette nouveauté, Grilled Cheese Mag? Non? Il est temps d’y remédier 😉 Ce magazine québécois imprimé de manière artisanale est tout simplement génial : créativité, originalité et beauté s’y mêlent pour créer ZE magazine pour enfant à posséder. Le premier numéro, sous le thème du camping, contient, en plus des des illustrations magnifiques, un conte traditionnel, un bricolage (de camping trop mimi), une page à colorier (des cornets de crème glacée, excusez-moi, pardon!), une recette (facile à faire pour les enfants), des jeux, des expériences à réaliser : il y en a pour tous les goûts! Il y a aussi un macaron d’épinglé sur la page couverture, macaron qu’Henri s’est empressé d’échapper dans un trou poussiéreux. J’ai bien tenté de récupérer ledit macaron mais, avec ma dextérité légendaire, je n’ai réussi qu’à le renfoncer un peu plus loin, bravo championne. Vous pouvez acheter votre exemplaire en ligne au coût de 12 $ (il y a des frais d’expédition de 3 $) ou encore aller …