Tous les billets publiés dans: Livres pour adulte

Un grand moment dans ma petite vie

Je ne sais pas si j’arriverai ici à refléter l’émotion qui m’emplit en ce moment. Elle est grande, elle est vive. C’est que je l’ai attendu, cet instant. Et que je suis fière, très. Eh oui, je vous présente aujourd’hui la couverture de mon tout premier livre, le tout premier livre de Maman a un plan : Maman a un plan pour que les enfants ne s’ennuient jamais! C’est un projet que j’ai commencé avec la maison d’édition Parfum d’encre (le volet « adulte » de la Courte échelle) il y a plus d’un an et demi. Mais comme vous le savez sûrement, entre temps, la Courte échelle a fait faillite, a été rachetée et les projets ont repris vie tranquillement. Et là, mon tour est arrivé : le livre sort le 15 février prochain! Tout vient à point… Si vous saviez! Le projet est tellement mieux que ce qu’il devait être à l’origine : plus beau, plus ambitieux, plus personnel, plus-plus, quoi! Sans oublier que les superbement-merveilleuses-fabuleuses Alexandra Diaz et Geneviève O’Gleman ont accepté d’en signer la préface (pincez-moi quelqu’un!). …

De la lecture et des coups de coeur pour la fin de semaine

Qu’est-ce que vous avez de prévu ce week-end? Si jamais vous êtes dans un mood lecture (pour vous et pour les enfants) voici mes suggestions! Roman Il faut que vous lisiez Les Maisons de Fanny Britt! J’ai lu ce roman quasi d’une traite il y a quelques jours et je pense que je vais le relire en fin de semaine. Non, je ne blague pas. C’est ce genre de récit : si parfait, si humain, si vrai, si drôle, si touchant, si toute, qu’on a envie de s’y replonger, juste pour le plaisir. Comme on réécoute un bon film ou un bon disque, quoi. L’histoire en (très) bref, c’est celle de Tessa, courtière immobilière dans la trentaine, mère de trois enfants (trois garçons) qui sera bouleversée en revoyant l’homme dont elle était éperdument amoureuse dans la vingtaine. À travers ça, sa vie de famille, des souvenirs d’enfance, l’achat d’un (estifi de) maillot de bain dans une cabine de Sports Experts et bien des réflexions sur la vie de femme et de mère. Lancez-vous à la …

Les chouchous du 12 août

Remettons-nous en contexte. Il y a quelques semaines déjà, les auteurs Amélie Dubé et Patrice Cazeault avaient lancé à la population québécoise, pour une deuxième année consécutive, un défi fort intéressant : acheter un livre québécois le 12 août! Selon les chiffres d’Amélie, douze mille personnes, soit près de deux mille participants de plus que lors de la précédente édition, ont répondu à l’invitation en se procurant un livre (ou plusieurs!) bien de chez nous. Devant cet enthousiasme débordant, j’ai été soudainement curieuse de voir ce que les gens avaient déniché en cette journée consacrée à la littérature québécoise. Heureusement pour moi, les instigateurs du projet avaient convié les participants à partager sur la page Facebook de l’événement soit une photographie de leur trouvaille, soit un selfie qui les présente avec leur nouveau bouquin en mains, ou encore une photo d’une personne avec le beau cadeau littéraire qu’on venait de lui offrir. Puisqu’ils ont été ainsi nombreux à publier leurs photos, je me suis amusée à dresser quelques listes qui permettront, pour le simple plaisir de la …

Le 12 août, on achète un livre… québécois!

Acheter un livre québécois, c’est le défi que les auteurs Amélie Dubé et Patrice Cazeault ont lancé à la population québécoise pour une deuxième année consécutive. Un défi qui se veut tout simple et sans artifice, mais d’une efficacité redoutable : le mercredi 12 août, on se rend à l’une des nombreuses boutiques qui ont pignon sur rue dans notre quartier. Ou alors, on se dirige vers notre magasin à grande surface préféré. Mieux encore, on visite notre librairie locale, celle-là même que l’on salue trop peu souvent. Qu’importe l’endroit que l’on choisira, à condition d’en ressortir avec un livre… qui vient de chez nous! Car notre belle province est bourrée de talent : nous sommes entourés d’auteurs brillants, d’illustrateurs doués, d’éditeurs dévoués. Et ce sont eux qui créent notre richesse littéraire. Une idée. Un soir, en 2014, Patrice et Amélie, qui se retrouvent au sein de la même maison d’édition, ont discuté. Longtemps. La même problématique les préoccupait. « On trouvait que le livre québécois n’avait pas suffisamment de visibilité et nous voulions le mettre de l’avant, m’a …

Nous les Menteurs : le poids des apparences

Dix, puis vingt, puis trente pages. Et enfin, le roman tout entier. En un après-midi. Succombez aux sept meilleurs romans de l’été, c’est ce que propose Gallimard Jeunesse depuis quelques semaines déjà. Inutile de dire qu’il ne m’aura fallu que très peu de temps pour céder à la tentation! Si le choix est cependant demeuré déchirant – parce qu’on ne peut lire en principe qu’un bouquin à la fois! – mon attention s’est tout d’abord portée vers le plus récent livre d’Emily Lockhart, l’auteure à qui l’on doit notamment la série à succès Le journal de Ruby Oliver, bien appréciée des adolescentes, entre autres. Nous les Menteurs. Lockhart nous arrive cette fois avec Nous les Menteurs, une histoire bouleversante et enlevante qui nous plonge au cœur d’un drame familial. Un récit si captivant qu’il me fut impossible de le quitter des yeux. Tout est donc devenu prétexte à prendre une petite pause afin de tourner quelques pages de plus : le café filtre qui coule, le bain qui se remplit (et qui déborde), le cycle de …

Not that kind of livre

Je viens tout juste de terminer la lecture du premier livre de Lena Dunham, Not that kind of girl, et je suis tellement emballée que j’ai décidé de vous en parler 🙂 Si vous aimez les filles awesome qui écrivent sans filtre et sans tabou, ce livre est pour vous ! Mes attentes Mais attention, le livre de la productrice, réalisatrice, auteure et actrice de la série Girls à HBO, n’est pas seulement drôle ou revendicateur. Honnêtement, je croyais que ça le serait plus. Cette fille me fait rire (comme dans ses capsules Ask Lena) et n’a pas la langue dans sa poche quand elle aborde les grands sujets de société (comme on peut le constater quand on la suit sur Twitter), donc je m’attendais à ça dans son livre. Mais non. Et je crois que c’est ça, sa force, elle n’a pas écrit « ce genre de livre ». Ce que c’est finalement Elle écrit, sans gêne et de manière hyper authentique, sur ce qu’a été sa vie jusqu’à présent. Son enfance en thérapie …