Tous les billets avec le tag: Livre

Tous au Salon!

Qu’est-ce que vous faites ce week-end? Il annonce si beau et si chaud, pas mal certaine que vous vous ruerez dehors avec vos p’tits! MAIS. Si vous avez quelques heures pour venir vous promener à l’intérieur, je vous suggère de faire un mini-saut au Salon du livre de Québec. J’y serai samedi et dimanche (au stand 41) et ça me ferait trop, trop plaisir de vous rencontrer et de vous écrire des blagues en dédicaces dans vos livres Maman a un plan pour que les enfants ne s’ennuient jamais (celui que vous avez déjà en votre possession ou celui que vous achèteriez sur place, t’sais!) Bref, gros week-end devant nous tous, alors je vous laisse, et on se revoit ici lundi xx Crédit photo à la une : Véronique Brisson

Un grand moment dans ma petite vie

Je ne sais pas si j’arriverai ici à refléter l’émotion qui m’emplit en ce moment. Elle est grande, elle est vive. C’est que je l’ai attendu, cet instant. Et que je suis fière, très. Eh oui, je vous présente aujourd’hui la couverture de mon tout premier livre, le tout premier livre de Maman a un plan : Maman a un plan pour que les enfants ne s’ennuient jamais! C’est un projet que j’ai commencé avec la maison d’édition Parfum d’encre (le volet « adulte » de la Courte échelle) il y a plus d’un an et demi. Mais comme vous le savez sûrement, entre temps, la Courte échelle a fait faillite, a été rachetée et les projets ont repris vie tranquillement. Et là, mon tour est arrivé : le livre sort le 15 février prochain! Tout vient à point… Si vous saviez! Le projet est tellement mieux que ce qu’il devait être à l’origine : plus beau, plus ambitieux, plus personnel, plus-plus, quoi! Sans oublier que les superbement-merveilleuses-fabuleuses Alexandra Diaz et Geneviève O’Gleman ont accepté d’en signer la préface (pincez-moi quelqu’un!). …

Le lion et l’oiseau : coup de cœur automnal

Si vous cherchez le livre par excellence pour garnir la biblio de vos enfants ou pour offrir en cadeau, ne cherchez plus! Ce livre de Marianne Dubuc n’est pas « récent » et fait partie des classiques familiaux chez les Archambault-Audet depuis un bon p’tit bout. Mais si j’ai envie de vous en parler aujourd’hui, c’est que l’arbre derrière chez moi m’a inspirée en virant du jaune au orange en une nuit seulement #passionautomne Le lion et l’oiseau C’est tout simple, Le lion et l’oiseau est un des plus beaux albums pour enfants que j’ai lus dans ma vie. C’est un livre qu’Henri et Martha nous redemandent encore et encore et encore… Et que, nous les parents, relisons encore et encore et encore avec plaisir tant il est parfait. Il y a peu de mots, cela laisse place à l’interprétation. Les images sont magnifiques. Et l’histoire. C’est celle des saisons qui passent, de la vie qui continue, des amitiés et des deuils. C’est à faire pleurer de beauté et d’humanité. Et, je vous le donne en mille, le …

Le 12 août, on achète un livre… québécois!

Acheter un livre québécois, c’est le défi que les auteurs Amélie Dubé et Patrice Cazeault ont lancé à la population québécoise pour une deuxième année consécutive. Un défi qui se veut tout simple et sans artifice, mais d’une efficacité redoutable : le mercredi 12 août, on se rend à l’une des nombreuses boutiques qui ont pignon sur rue dans notre quartier. Ou alors, on se dirige vers notre magasin à grande surface préféré. Mieux encore, on visite notre librairie locale, celle-là même que l’on salue trop peu souvent. Qu’importe l’endroit que l’on choisira, à condition d’en ressortir avec un livre… qui vient de chez nous! Car notre belle province est bourrée de talent : nous sommes entourés d’auteurs brillants, d’illustrateurs doués, d’éditeurs dévoués. Et ce sont eux qui créent notre richesse littéraire. Une idée. Un soir, en 2014, Patrice et Amélie, qui se retrouvent au sein de la même maison d’édition, ont discuté. Longtemps. La même problématique les préoccupait. « On trouvait que le livre québécois n’avait pas suffisamment de visibilité et nous voulions le mettre de l’avant, m’a …

Rendez-vous littéraire dans les parcs lavallois!

Puisque la saison de la baignade et des grillades est officiellement lancée, il devient difficile pour bon nombre d’entre nous de demeurer à l’intérieur. On s’arme alors de crème solaire, de lunettes fumées, et d’un chapeau, on s’équipe de plusieurs récits de tous genres et on file droit au parc avec les enfants et… les mains bien pleines! Si c’est à ce moment précis que l’on souhaite posséder une collection de bouquins ambulante (ne serait-ce que pour avoir à nos côtés, et en tout temps, mille et un livres et autant d’histoires), c’est également à cet instant que l’on fait la merveilleuse découverte de Ma tente à lire, une initiative brillante et inspirante qui repose sur l’idée de sortir la bibliothèque hors de ses murs, du lundi au jeudi, jusqu’au 20 août prochain. C’est l’organisme Lis avec moi, en collaboration avec les bibliothèques de Laval, qui présente Ma tente à lire, une activité de lecture en plein air pour les 0-5 ans. Une heureuse rencontre avec les livres. Cette activité gratuite, qui a vu le jour en 2010, se tient sporadiquement dans 16 parcs …

Nous les Menteurs : le poids des apparences

Dix, puis vingt, puis trente pages. Et enfin, le roman tout entier. En un après-midi. Succombez aux sept meilleurs romans de l’été, c’est ce que propose Gallimard Jeunesse depuis quelques semaines déjà. Inutile de dire qu’il ne m’aura fallu que très peu de temps pour céder à la tentation! Si le choix est cependant demeuré déchirant – parce qu’on ne peut lire en principe qu’un bouquin à la fois! – mon attention s’est tout d’abord portée vers le plus récent livre d’Emily Lockhart, l’auteure à qui l’on doit notamment la série à succès Le journal de Ruby Oliver, bien appréciée des adolescentes, entre autres. Nous les Menteurs. Lockhart nous arrive cette fois avec Nous les Menteurs, une histoire bouleversante et enlevante qui nous plonge au cœur d’un drame familial. Un récit si captivant qu’il me fut impossible de le quitter des yeux. Tout est donc devenu prétexte à prendre une petite pause afin de tourner quelques pages de plus : le café filtre qui coule, le bain qui se remplit (et qui déborde), le cycle de …